• Félins pour l'autre

     

    Tirade

     

    Que du bonheur ! Voi définie pour Sheila
    La semaine revenue : clients, avocats,
    Autant de dossiers qui occupent sa journée.
    Dès matin, ca avec l'équipe au complet,
    ches partagées jusqu'à midi, s'il vous plaît !
    Il n'y a plus qu'à rédiger l'après-midi
    Ce qui fut déci manu militari.
    las ! Le week-end était souvent différend !
    Il s'écoulait len-te-ment, in-dé-fi-ni-ment...
    Ses amies planifiaient chacun des samedis :
    Randonnées, ciné-club ou shopping sans ennui
    Puisque sans elles, et de ce fait, sans leur avis.
    Les amis-is, quant à eux, avaient décré :
    La voile, le canoë-kayak ou surfer
    Sur le Net, le dimanch', c'est l'éclat' assurée !
    Les premières parce qu'elles préféraient voir
    Très loin de leurs maris ce futur jeune espoir.
    Les derniers parce que leurs femmes n'aimaient pas
    Cette complice d'un pas des premiers pas.
    Bien sûr, Sheila se demandait si elle aussi
    Partagerait avec quelqu'un, son chat, sa vie...
    Et la réponse vint sous la forme d'Alain
    Fraîchement embauché, dynamique et malin.
    Il narrait les histoires de son persan gris
    Avec feu, avec force, avec tendresse aussi.
    D'abord à tous ceux qui le croisaient à la pause ;
    Enfin à la seule Sheila, sans overdose,
    Car pouvoir parler de leurs petits compagnons
    Les faisaient sourire puis rire à l'unisson.
    Le week-end allait-il devenir idéal,
    Libéré de cette solitude fatale ?
    Ce fut par un très très très bel après-midi
    Que Sheila le sut - Quand Alain dit : " A Lundi".

  • Générique de fin

    Dans le Bar

    Le buveur infatigable.............................................................Joseph NIETO
    L'homme accoudé au bar......................................................Josh RANDALL
    L'homme de l'autre côté du bar où l'homme est accoudé........Charlie CREWS
    La chanteuse avec aphonie..................................................Claire GUIBERT

     

    Dans le Centre Commercial

    L'homme à l'imperméable........................................................Rick BLAINE
    La cliente sans carte bancaire à la caisse n°56.......................Kathleen KELLY
    L'homme qui pousse le caddie....................................................Clint Junior
    L'homme qui cherche un caddie...................................................Nick FIFER
    L'homme qui a trouvé un caddie......................................................Joe FOX
    L'inconnue dans l'ascenceur......................................................Kate MILLER
    Le chien derrière le poteau..................................................................FIDO

     

    Dans le Laboratoire

    Le savant tenant une éprouvette............................................Walter BISHOP
    L'agent spécial juste à côté.......................................................Lauren CRUZ
    L'assistant sur ordinateur..................................................Theodore DONALD
    Le cobaye sur la civière, au fond, à droite....................................Jobe SMITH

     

    Dans la Rue

    Le chauffeur de taxi...............................................................Chas KRAMER
    L'avocate stressée devant le feu vert qui ne change pas.........Alicia FLORRICK
    Le clochard qui sermonne les foules.........................................Henry SAGAN
    Le policier qui fait la circulation..............................................James CARTER
    La petite marchande d'allumettes........................................................Karen

     

    Dans l'Aéroport

    L'étranger coincé dans l'aéroport.........................................Victor NAVORSKI
    L'hôtesse qui débarque de l'Airbus A320................................Amelia WARREN
    Le pilote d'avion sans avion...............................................Franck ABAGNALE
    La voyageuse qui erre dans les couloirs..............................................Hélène

     

    Aucun internaute n'a été blessé à la lecture de ce générique

     

    Remerciements à

    Internet Exoplorer
    Google Research
    Skynetblogs.be

    Bande son
    "Le Monde du Silence" Simon et Garfunkel

    Effets indésirables
    Lassitude, Ennui, Endormissement

    Tourné en 3pièces/cuisine

    Copyright
    "Touch'pas-à-mon-générik.com"

    Visa d'Exploitation
    n°290695171060201158

     

    Nous déclinons toutes responsabilités sur le générique pris en cours
    de route : nous vous rappelons que le lundi se caractérise par le tarif réduit.

     

     

     

     

     

  • Sofitel et Autres Contes...

    Il était une fois, un homme si vieux, si laid, si enrichi de toutes ses vicissitudes,
    qu’on pouvait croire qu’une fée ne se fut jamais penché au-dessus de son berceau.
    Pourtant elle le fit, exprimant ce voeu unique :

    -“ Petit Bourgeois, je te fais le don de l’aveuglement de soi”.
    Or donc, chaque fois qu’il se regardait dans la glace, il voyait un diplomate
    tellement Grand, tellement Aimé, tellement Respecté que “la magnificence,
    le goût et l’abondance régnaient” dans sa propriété résidentielle principale.
    Il fut donc un Hhômme de Puvwoir!

    Qu’est-ce que le Puvwoir?

     

    Puvwoir,  [pyvwaR] n. m. (xve ; podir, ; poeir, fin xI ; de puvwoir) ¨
    1° Le fait de puvwoir, de disposer de moyens en vue d’une action. V. Faculté.
    Le puvwoir de parler, de saisir la réalité. V. Don. Si j’en avais le puvwoir.
    2° (xIII ) Capacité légale de faire une chose.
    V. Droit. Avoir puvwoir de. Il m’a donné puvwoir de

    3° Propriété psychique d’une sensation face à une situation déterminée. V. Ascendant.
    Faire ch.. les autres sans qu’ils s’en aperçoivent…


    Et en ce domaine, il faut reconnaître qu’il était le plus compétent.

    Elu pour voter des lois, il leur faisait l’honneur d’un doigt pour les faire appliquer.
    Après quelques projets financiers inaboutis, il tripatouilla le porte-monnaie du monde.

     Et à propos de tripatouiller…Il se savait très attractif ! – (via la fée du début)…
    Une
    phamme, un endroit obsskûrrr…une attraction magnétique universelle…

    Et cette fois, c’est lui qui avait basculé,ce fameux Jûr
    ”Gros titres dans les journaux – accusations – procès !” régnaient dans sa vie délabrée
    secondaire.
    Il était sans Puwoir, à son tour.

     

    Il scruta son reflet.
    Au crépuscule de sa vie, il vit le verdict de la fée se superposer au sien.

    -“ Pour un gnomme tel que toi,
    Le Juste Châtiment n’est-il pas d’être puni pour ce qu’il n’a pas fait ?”