• Ne pas Faire le Poids.

    - Chacun d'entre nous a droit à des passe-temps ...
    - Certes.
    - Disons que j'ai trouvé le mien.
    - Un passe-temps ?
    - Oui comme certains pèchent ou se rendent à des clubs de bridge.

    La décoration alternant cuir sur bois se voulait sans doute chaleureuse
    avec cette touche d'intimité propice à un lien plus fort entre deux
    personnes sises face à face, l'une dans un fauteuil, l'autre sur une
    chaise bien qu'on eut pu y voir un trône rien qu'à sa façon de toiser
    son vis-à-vis ; mais aucune complicité entre elles à un point tel
    que les rôles eussent pu être inversés sans que la situation n'en
    soit perturbée.

    - L'ennui serait donc votre motivation ?
    - Motivation ? Un mot bien vulgaire, vous ne trouvez pas ?

    Qu'est-ce que cet homme étriqué dans ses principes pourrait bien
    comprendre à son mental dont la complexité la déconcertait elle-même ?

    - Préféreriez-vous parler de désir ?

    Elle afficha sa moue des mauvais jours.

    - Bientôt vous prétendrez que la souffrance justifie mes actes.
    - Cerner l'origine de votre désir permettrait d'anesthésier ce désir.

    Dédain et choc bataillèrent dans ses yeux.
    - Et qu'y a-t-il donc à anesthésier ?

    L'autre sourit.

    - Nous avons tous une âme ...

    âme,21-grammes,

    Elle se redressa puis se pencha comme prête à une confidence.

    - Vous comme moi, docteur, savons parfaitement que tous les deux
      nous ne faisons, de ce côté, pas le poids.

    - Vous croyez ne pas avoir d'âme ?
    - Il nous manque 21 grammes docteur !
    - Qu'est-ce qui vous en rend si sûre ?
    - La mort peut prendre différentes formes. Ce que j'ôte physiquement,
      vous le tuez moralement.

    - Vous me voyez en assassin des âmes ?

    Le silence se fit plus dense quand elle croisa une cuisse sur l'autre pour
    y poser ses mains en éventail.

    - J'ai le courage de mes choix. Apparemment pas vous.
    - Vraiment ?
    - Je ne tue pas depuis si longtemps par plaisir docteur. J'ai une fonction
      dans cette société, vous aussi. La vôtre consiste à être immobiliser
      derrière ce bureau durant toute une semaine, parfois face à moi,
      parfois avec d'autres ... Vous ne pouvez échapper à votre devoir.
      Nous nous ressemblons beaucoup sur ce point et bien d'autres que
      vous n'êtes apparemment pas encore prêt à admettre.

    - Je suis là pour soigner.

    Elle commença un lent sourire.

    - Mais moi aussi docteur, moi aussi, seulement ma méthode est plus
      efficace : au lieu d'emprisonner les âmes (partie qui vous incombe),
      moi je les délivre ...

     

     

    À lire en lien avec : "Scary Library" - 27 avril 2015.

  • La Madame te Demande ...

    - OTB bonjour.
    - Bonjour Monsieur. Je suis Madame Pimpignolles et j'aurais voulu obtenir
      le Service des Écoutes s'il vous plaît.

    - Il n'y pas de tel service dans notre agence Madame.
    - C'est pourtant VOUS les mieux placés pour le savoir avec tout le boucan
      que vous faites quand vous écoutez nos conversations au téléphone ...
    - Comment vous êtes-vous procuré ce numéro de téléphone Madame ?
    - Par les renseignements bien sûr !
    - Je suis désolé mais on vous mal renseignée.
    - Je me  permets d'insister Monsieur car la solution à mon problème
      ne peut venir que de vous. Et la situation est plutôt urgente.

    - Je suis dans l'incapacité de vous aider Madame. Aussi vous ...
    - ... Oh ! allez ! vous devez, je suis certaine, conserver les cassettes
      d'enregistrement de tous les appels téléphoniques. Celle qui m'intéresse
      concerne ma conversation de la veille avec ma meilleure amie ...

    - ... Vous êtes dans l'erreur Madame ...
    - ... Je parlais avec elle d'un point de tricot et je n'ai plus en tête le nom
      du point qu'elle m'a conseillé. D'un petit coup de rembobinage,
      vous pouvez sauver ma journée ...

    «Toutes nos lignes sont encombrées. Veuillez appeler ultérieurement» -

    Lalala Lalalalala Lalalalalallalalala- la lala lala lala la

    - Office de la Traque pour Bigophones et même pas foutu de renseigner !

  • De Quoi J'm'emmêle ?

     

    TANDIS QUE BURK, JAUNE INDIEN DE COLÈRE, REPLIAIT MAGISTRALEMENT
    LES MÂCHOIRES D'UN ASSAILLANT SUR LEUR FRONT ,
    ROBOPIMPANT
    SE MAINTENAIT AU-DESSUS DE LA MÊLÉE À L'AIDE DE SES RÉACTEURS
    FAISANT REBONDIR QUELQUES POINGS DEDANS.

     

    combattant,bataille,extermination,antagonistes,protagonistes

     

    GROSBRAS-LASERLUI-MÊME OCCUPÉ À CISAILLER UNE SOUCOUPE
    D'UN CLIN D'OEIL, ADRESSA LA QUESTION DU MOMENT À
    GADGETOMAN :
    - POURQUOI LA RÈGLEMENTD'COMPTEUSEEST-ELLE ICI ?
    LE TEMPS D'ENFONCER UN DISQUE CYBERNÉTIQUE DANS LA GORGE
    D'UN ENNEMI,
    GADGETOMAN RÉPONDIT ENFIN :
    - CERTAINS DE NOS EXTRA-TERRESTRES SONT MOITIÉ VAMPIRES.
    - ET CE N'EST PAS LE BOULOT DE LIEU'T'NANT MEXICO DE NOUS EN INFORMER ?

    combattant,bataille,extermination,antagonistes,protagonistes


    CHACUN SAVAIT DANS L'ÉQUIPE QUE GROSBRAS-LASER N'AVAIT TOUJOURS PAS
    DIGÉRÉ QUE CE SOIT LE LIEUT'NANT QUI AIT ÉTÉ ÉLU CHEF.

    GADGETOMAN SE CONTENTA DE LE REGARDER DE DERRIÈRE SON MASQUE.
    SUR LEUR DROITE, ILS VIRENT CONFUSÉMENT L'HÔM'OUSTIK PIQUER UNE CRÉATURE
    VERTE QUE LE BLEU DE SON VENIN RENDIT MARRON ET TOUT COMME CELLE-CI
    PUISQUE CROCS IL Y AVAIT,
    GROBRAS-LASER N'EN DÉMORDRAIT PAS.
    - C'EST SON RÔLE DE CHEF DE DONNER LES INFORMATIONS, MARMONNA-T-IL
    DANS SA RANCOEUR.

     

    GADGETOMAN  DUT POURTANT SE PORTER AU SECOURS DE COUTEAU-GRIS
    QUI TOUJOURS CAGOULÉ ÉMERGEAIT DIFFICILEMENT D'UN CORPS À CORPS
    TENTACULAIRE AUQUEL IL PRÉFÉRAIT NETTEMENT LE LANCER DE LAMES.

    RAPID' (À UN POINT TEL QU'IL EN AVAIT PERDU SON E), SE TENAIT DÉJÀ PRÊT
    À REPRENDRE LA CONVERSATION :

    - PAUVRE MEXICO ! SON SOMRERO D'ACIER NE MARCHE PLUS AUSSI BIEN ET
    ÇA LE PERTURBE.

    combattant,bataille,extermination,antagonistes,protagonistes


    - VOILÀ CE QUE C'EST QUE DE DÉPENDRE DE POUVOIRS TECHNOLOGIQUES ET
    NON DES SIENS PROPRES.

    - JE T'AI ENTENDU !, LUI LANÇA GADGETOMAN UNE RIXE PLUS LOIN.
    RAPID' SE MIT À RIRE.
    - DIS-DONC, TOI ! LE TANÇA AUSSITÔT GROSBRAS-LASER - TES OREILLES SONT
    BIEN LES SEULES PIÈCES À TRAÎNER CHEZ TOI !

    - JE SUIS FAIT POUR LES RAGOTS : ILS VONT AUSSI VITE QUE MOI ET FONT
    AUTANT DE RAVAGES ... LUI JETA-T-IL AVANT DE SLALOMER ENTRE
    LES Z-GUYS
    QUI VENAIENT DE FAIRE LEUR APPARITION.

    - CEUX-LÀ NON PLUS N'ÉTAIENT PAS PRÉVUS !, RÂLA ENCORE GROSBRAS-LASER -
    QUI A DIT QU'ON AVAIT BESOIN D'EUX ?

    - TU LE DEMANDES VRAIMENT ?
    LIEUT'NANT MEXICO FACE À LUI, CROISAIT LES BRAS SUR SON TORSE AMIDONNÉ.
    - QUAND COMPTAIS-TU NOUS SIGNALER NOS INUTILES ALLIÉS ? LE PROVOQUA
    GROSBRAS-LASER
    - MAINTENANT ! T'ES CONTENT ?
    - NON !!

    combattant,bataille,extermination,antagonistes,protagonistes


    SE REJETER DANS LA BATAILLE FUT L'UNIQUE RÉPONSE DE LIEUT'NANT MEXICO .
    HISTOIRE DE NE PAS ÊTRE EN RESTE, GROSBRAS-LASER L'IMITA, FRAPPANT PLUS
    FORT, LANÇANT PLUS HAUT POUR PROUVER SANS CONTESTE QUE LA VICTOIRE
    NE REVENAIT QU'À LEURS RANGS !
    FINALEMENT, AUTANT METTRE LA DÉCULOTTÉE À CES ZOMBIES D'OUTRE-GALAXIE
    VU LE MESSAGE PLUTÔT MITEUX QU'ILS LEUR AVAIENT ENVOYÉ À TRAVERS UN ÉCRAN
    DE TÉLÉVISION.

    GROSBRAS-LASER ET SON ÉQUIPE NE S'APPELAIENT PAS "LES REVENCHARDS"
    POUR RIEN !