• Blanc comme Neige

    BlaNeige1.jpeg

    BlaNeige2.jpeg

    BlaNeige3.jpeg

    BlaNeige4.jpeg

    BlaNeige5.jpeg

    Souhaits.jpg

  • Y'a pas Photon !

    photon,ondes,électromagnétique,lumière,vitesse-lumière

     

    Certaines photos utilisées ci-dessus sont empruntées à :

    http:/7physicsworld.com/article/news/2015/aug/25/single-photons

    http://physicsworld.com/cws/article/news/2015/aug/25/single-photons-see-the-light

    http://www.tech-connect.info/telecommunications/256tbs-de-vitesse-de-transmission-de-donnees-atteint-par-torsion-des-faisceaux-de-lumiere/491/

    http://www.eng.utah.edu/~sphippen/cs6620/prj13.html

  • La Petite Robe Fourreau Rouge

    La plus … euh … fille ? … des États-Unis, sans doute la préférée des étoiles sur le drapeau, entra à cet instant dans le bar. Dans sa robe fourreau rouge que la marque BOOHOO semblait avoir créé pour elle, elle aurait pu, à l’aide de quelques guirlandes bien placées, éclipser le sapin de Noël qui la concurrençait sur sa droite.

    Sa maman l’avait « what’saptée » deux heures auparavant pour lui demander de porter à ses cousines un plat de cookies faits maison ; hélas les jeunes femmes avaient abandonné domiciles et familles pour fêter un Thangsgiving outlaw !
    
Ce pourquoi elle était à les chercher d’un regard morne.


    Se faufilant trop vite entre les tables après les avoir repérées, elle heurta une épaule d’homme dont la largeur et la puissance la firent réfléchir plus de deux fois avant de passer sa route et heureusement (surtout pour elle), l’obstacle se leva en son hommage, aussi séduisant que la force de l’impact l’avait laissé supposer.

    - Vous heurterais-je à nouveau si je vous avoue que de vous voir seule, me réjouit ?

    Avec de l’humour en plus ! Décidément sa mère n’avait pas QUE des mauvaises idées !

    - Je suis momentanément seule. Mais mes amies m’attendent là-bas … (le mot  famille  ne pouvait que la disqualifier).
    - Celles qui gesticulent en hurlant ?
    - Oui …

    Elle devait s’empêcher de rougir : gros risque avec la robe !

    - Vu le nombre de décibels qu’elles sont capables d’atteindre, nous aurons un réel challenge à relever mes amis et moi pour le karaoké de fin de soirée n’est-ce pas ?

    Elle parvint à glisser une onomatopée de bon aloi.

    - À tout à l’heure ?

    Elle confirma, emportant avec elle le sourire si grisant de son compagnon qu’elle s'interrogea sur l'éventualité de boire une goutte d’alcool ; cependant après avoir salué des connaissances elle ne résista pas aux quelques verres proposés sur son chemin tandis que son Don Juan prenait une autre route vers la scène où - elle le devina - il se renseigna sur le répertoire proposé.

    Aussi ne fut-elle pas étonnée, lorsque plus tard elle entonna une chanson de le retrouver juste derrière elle.

    - Knock ! Knock ! Who’s there ?
    - La petite robe fourreau rouge ? ...

    Il eut un rire qui la fit frissonner avant de chanter en duo avec elle sans tenir compte de leurs partenaires d’origine. Ils furent acclamés par un public imbibé d’enthousiasme dans lequel il la plongea pour une série de danses lascives qui les rapprochèrent au point de se retrouver dans l’appartement de Granmechan.

    Elle ne put qu’écarquiller les yeux devant la splendeur des lieux :

    - Oh ! Lou ! Que tu as un grand loft !
    - C’est pour mieux te cueillir mon bébé.
    - Oh ! Lou ! Que tu as un grand canapé !
    - C’est pour mieux te tartiner mon bébé.
    - Oh ! Lou ! Que ta chambre est douillette !
    - C’est pour mieux te réchauffer mon bébé.
    - Oh ! Lou …
    - Viens là mon bébé. Tire donc ma chevillette et ta bobinette cherra !!!