Plus Violent que « 300 », plus Romantique que « 10 000 » … … 50 000 !

Je sais je sais. J’étais censée être en vacances - Et alors ? …  50 000 visiteurs ça se fête, non ?

Par cette belle matinée que faire sinon explorer les diverses positions d’une chaise longue sévèrement acquise aux enchères sur le marché d’Occipus aux heures indues de la Nuit Sauvage, célébration biennale de la Résurgence de Kaput ?

Et bien c’est ce que fit exactement Amilius d’Orcade VI à +083 bits sud du courant Hazel (unités Stretch).
Babar, son dimétrodon* préféré (et pas évident à seller !), étant attaché au cactus géant, ne risquait pas de nuire à sa grâce matinée par des débordements d’affection intempestifs !
D’ailleurs il s’agissait du dressage le plus réputé de son pays. Même en Egypte on l’enviait ! Il est vrai que toutes les races de dinosaures n’étaient pas sensibles à l’éducation humaine, ce qui expliquait les régulières hécatombes que subissaient leurs peuplades plus à l’ouest.
Voilà qui décimait régulièrement leurs guerriers.

Il y avait bien ce groupe de scientifiques qui ne cessaient de répéter qu’il leur fallait supprimer cette espèce animale en provoquant un léger déplacement des pôles.


Comme si on pouvait faire bouger légèrement quelque chose sur cette planète sans provoquer un cataclysme !

Amilius ne put que proférer un rire solitaire.

Ah ! Ces scientifiques d’Atlantide, toujours un peu fanatiques !

Il avait bien observé que les Bibliothèques d’Akapur avaient connu des va-et-vient incessants depuis quelques mois. Apparemment des centaines d’ouvrages avaient émigré vers la Bibliothèque d’Alexandrie d’où à l’époque sa vague inquiétude mais un Sage Eternel comme lui avait pour interdiction de verser dans la suspicion, la paranoïa ou la superstition.

N’empêche ! Sa fonction tout de même consistait à s’interroger pour les autres. Pourtant par ce beau temps, la chaise longue revenait au premier plan.

C’est ce qui le perdit.
Car au second plan Le Troisième Grand Flux organisé par les Gouvernements Orcadiens Réunis (le GOR) représentait la chance de quitter le sol atlante avant que les scientifiques cités plus haut n’expérimentent la « désaxation » des pôles.

Amilius se prélassa donc, oublieux de tout …

… Et oublié de tous parce que si quelqu’un devait retrouver une trace d’existence d’Amilius alors qu’il vivait 50 000 années avant JC, ce serait désormais 2000 après et à - 135 mètres du niveau de la mer.




* https://fr.pinterest.com/pin/296533956688610296/

dimétrodon

Les commentaires sont fermés.