• La Nuit des Poulpes Vengeurs

    - Messieurs !
    - … ET Mes-dames !!
    - … Oui … Bien … Messieurs … ET Mesdames.
 L’opération Legitimus Polypus est désormais lancée.

    Une salve de tentacules entrechoquées encouragea l’orateur tandis que le crépuscule inondait progressivement le fond des mers. La vie aquatique dans son entier demeurait suspendue tant cette profusion de mollusques - habituellement si casaniers sous leurs sables ou entre leurs rochers - la déconcertait.

    Malgré sa tentative de camouflage, un retardataire se fit sentir à la vitesse de sa propulsion qui avait fait frémir les eaux .

    Ce qui l’obligea à s’excuser :

    - Désolé, j’ai eu un problème technique.
    - Lequel ? chuchota son voisin
    - Avec la projection du jet d’encre, murmura-il à son tour
    - Alors là j’ai une astuce …

    - S’IL VOUS PLAÎT !, rappela à l’ordre le meneur

    L’attention fut de retour.

    - De par notre sang bleu, nous nous situons bien au-dessus de cette chaîne humanoïde qui ne cesse de polluer nos flots et capturer nos confrères …
     - … ET Con-soeurs !!!
    - … ET CONSOEURSDonc, avant d’être « branchiement » interrompu … Confrères et consoeurs dont le massacre ne cesse d’augmenter. Si nos parents étaient là, ils seraient fiers de notre action.

    Ce à quoi répondit un branlement de têtes dont la lourde conviction ne fit qu’augmenter l’euphorie du rhéteur.

    - Bien que contrairement à eux nous ne manquions pas de cœur, il nous faut tout de même abandonner notre passivité pour les neutraliser et cela ne sera possible que si nous unissons nos ventouses.

    Le discours se finit un peu avant deux heures.

    Ce ne fut qu’à quatre heures du matin que les premiers bateaux de pèche survinrent.
    
Les poulpes, forts de leurs repas gargantuesques, s’enroulèrent ici autour des hélices, là autour des rames, agrippant plus loin les filets pour mieux les déchirer de leurs becs. Aussi nombreux et robustes que des légions de César ils surgirent de l’eau pour envelopper la tête de leurs proies et les étouffèrent les unes après les autres.
    La surprise d’une telle attaque rendit les humains sans défense.

    Après cette victoire des céphalopodes, le reste des océans parut leur appartenir.

     

    poulpe,mollusque.céphalopodes,marin,aquatique,océans

     

    Et pour les curieux : http://www.jaitoutcompris.com/animaux/la-pieuvre-57.php

  • La Bougie qui avait La Bougeotte

    Bougie-1.jpegBougie-2.jpegBougie-3.jpegBougie-4.jpegBougie-5.jpegBougie-6.jpegBougie-7.jpegBougie-8.jpegBougie-9.jpegBougie-10.jpeg