La Tour de Babybels

tour,babybel,babybels,nimrod

 

 

Il faudrait toujours se méfier des garçons (ou de leurs parents) qui s’appelaient Nimrod :
c’était LUI qui avait eu L’i-dée !

Un goûter traditionnel genre pain et chocolat ne convenait pas - bien évidemment - au porteur d’un tel prénom. Furent de ce fait choisis des fromages ronds, de diverses couleurs qu’il était aussi jubilatoire de dépiauter que de manger.
Et c’est de l’entassement de leurs enveloppes qu’était né le projet de construire une tour.
Forcément leur pile grimpant au gré de la voracité des enfants, avait évoqué une architecture en vague forme de colonne dont les hauteurs rivalisaient - toujours selon Nimrod - avec des buildings.

Il avait donc décrété : « On n’a qu’à en faire une ! »
Ce à quoi Riphath répliqua (c’était sa spécialité) : « une quoi ? »
- Une tour, benêt ! - « benêt » s’inspirant du registre de l’algarade paternelle.

- Pour faire quoi ? Se permit d’intervenir Seba
- Pour changer des boîtes pour chat peut-être ?

Tout le monde de rire bêtement : 11 ans et pratiquement toutes leurs dents.

Du coup Kittim sembla traverser les murs de la cuisine, tant son temps de réaction remit en cause la vitesse de la lumière - pour y réclamer d’autres mini-babybels réjouissant de la sorte des parents qui bénirent - au nom de tous les autres - le groupe Bel d’avoir inventé de quoi occuper deux à trois générations de gamins hyper actifs.

Aucun d’entre eux n’eut le droit d’en goûter : les en-cas faisaient désormais partie du patrimoine.
Uz voulut les classer par date de consommation mais Canin - qui n’en démordait pas -défendit le système des couleurs - qui lui fut adopté.
Dodanim, assisté de Mash réputé pour sa précision chirurgicale, échafauda la base.
Ashkénaze, toujours au bord de l’éternuement - dut recourir à Kesey pour encercler de leurs quatre mains le début de la tour tandis que deux autres sous la direction d’Eleva, posaient l’étage d’un nouveau bloc de fromages.

A ce stade Phanatonova immortalisa chaque étape de la construction à l’aide d’un portable piqué au grand frère de Nimrod.

Certains commentaient, d’autres observaient tel Havilah, surnommé « le hun ? » parce qu’il ne comprenait jamais immédiatement le but de leurs jeux - notamment celui-ci.

Nimrod, LUI , donnait des ordres et reculait pour mieux se faire une idée, la sienne en l’occurrence.

- Et maint’nant ? Demanda Gether.

Gether (à prononcer gé-serre) était toujours celui qui intervenait à la fin.

Un sourire à trous, ce qui manqua bien de faire vaciller (avant sa tour) son autorité, déforma la bouche de Nimrod.

- Maintenant. On dé-truit TOUT.




« Nul ne pèle son fromage, qu'il n'y ait perte ou dommage »

 

 

tour,babybel,babybels,nimrod

Les commentaires sont fermés.