• OTAN en emportent les Moutons

    Bébel, un brin d’herbe mâchouillé dans la gueule, étudia les clôtures et les murs qui interdisaient désormais le champ à ses congénères.

    « Par ma laine 100 % bio qu’est-ce donc que ce brouillamini ? » pensa-t-il aussitôt


    Le Meneur l’avait envoyé en éclaireur.
    « Il » devait savoir.
    Lorsqu’il fit son compte-rendu de mission au troupeau, chacun en resta "Deveselu".



    Bébert, une cigarette pendue au bord des lèvres, comptait des moutons imaginaires lorsqu’il en vit débarquer une vingtaine.
    A croire qu’il s’était vraiment endormi.
    Mais non !
    Ils étaient bêle et bien !
    Et ils approchaient si près qu’ils ne manqueraient pas de déclencher les systèmes d’alerte.
    Bébert en avertit immédiatement Son Général qui prévint lui-même les Hautes Instances de la menace représentée par une bande de mammifères terroristes herbivores sur « le site anti-missiles balistiques prêt à les* intercepter lors de leur phase exo-atmospérique ».
    (*les missiles bien sûr, pas les moutons !).


    La troupe de Bébel, conduit par la brebis préposée, choisit l’action de protestation silencieuse en occupant les lieux que les militaires leur avaient dérobé.
    Des sirènes retentirent.
    Si leur irruption dans la zone d’action des censeurs de sécurité gênait le radar AN/SPY-1, ils avaient une chance de remporter la victoire …

     

    ... En réalité ils serviraient de couverture … à la Troisième Guerre MONDIALE !

  • La Tour de Babybels

    tour,babybel,babybels,nimrod

    Lire la suite